Retour à la liste complète

Silversquare: work in progress Design - 18 décembre 2020

Avec son associé Axel Kuborn, Alexandre Ponchon a cofondé Silversquare, une société qui a révolutionné le concept du bureau partagé. Depuis trois ans, le duo pousse encore plus loin sa quête de singularité en s’associant à des designers, artistes et créateurs belges.

Depuis trois ans, vous collaborez avec des designers belges sur l’aménagement des espaces repris sous l’enseigne Silversquare, mais votre envie de révolutionner le concept de bureau partagé ne date pas d’hier. Expliquez-nous. 
Il y a dix ans, mon associé Axel Kuborn planchait sur un autre concept entrepreneurial quand il est tombé sur un article du New York Times qui parlait d’un lieu où des écrivains américains se rassemblaient pour écrire et partager leur quotidien. Sans viser le copié-collé, nous avons transposé l’idée en créant un nouveau concept adapté à la réalité belge. Avec Silversquare, nous avons voulu proposer une formule « full option » qui permette aux utilisateurs de nos bureaux de disposer de tous les services dont ils avaient besoin, mais aussi d’un lieu le plus inspirant possible.

Cette idée d’inspiration, elle est encore plus nette aujourd’hui, depuis que vous faites appel à des talents belges pour habiller vos espaces.
Silversquare existe depuis 12 ans. Un long parcours. Au début, nous avons misé sur un aménagement classique. L’idée était surtout de proposer une localisation idéale : un bureau situé avenue Louise et offrant une belle vue, par exemple. Nous avons toujours souhaité nous positionner comme des acteurs du changement (« game changers ») en réinventant le concept de bureau du futur. Au début, nous faisions tout nous-même, y compris dessiner l’emplacement des cloisons dans les bureaux. Lorsque nous avons commencé à travailler avec des architectes, notre concept d’espaces de travail intelligents a pris une nouvelle dimension. C’est Xavier Houben, l’un de nos partenaires qui, le premier, nous a soufflés l’idée de confier nos aménagements à des designers.

Le premier à s’être prêté au jeu, c’est Lionel Jadot pour Silversquare Triomphe.
Jusque-là, nous avions travaillé sur l’intelligence du planning de l’espace, mais pas vraiment sur le design de nos bureaux. L’idée de nos architectes était simple, mais brillante puisqu’il s’agissait de voir ces aménagements au travers du prisme d’un designer. Mais même si nous ne doutions pas du talent de Lionel Jadot, ses propositions nous ont à la fois enthousiasmés et déstabilisés. Pour cet espace, Lionel Jadot a revisité le concept du faux-plafond et installé un hamac au lieu d’un plancher. Pris séparément, les objets et matériaux qu’il a amenés semblaient complètement hors-propos. C’est la somme de tous les éléments choisis qui a permis à la sauce de prendre. 

Dans votre approche et celle des designers, la dimension de plaisir est centrale. Expliquez-nous.
Quand nous avons fait appel à Justine de Moriamé et Erika Schillebeeckx, fondatrices de Studio Krjst, pour aménager Silversquare Bailli, nous savions que leur univers très éloigné du nôtre allait forcément bousculer nos repères. C’était d’ailleurs le but recherché. Hormis les chaises de bureau qui, pour une question d’ergonomie, se doivent de respecter certains standards, tout le reste de l’aménagement a été conçu par le duo Krjst. Ces deux designers qui ont fait un grand écart entre la mode et l’art textile ont un parcours très riche. Leur travail est empreint d’une réelle quête de sens qui nous a forcément interpellés. Pendant l’élaboration du projet, quand elles nous ont proposé d’intégrer des fresques érotiques dans les toilettes, nous avons eu un moment d’hésitation avant de conclure qu’elles avaient raison. Il fallait oser.

Oser, c’est avancer ?
Nous en sommes convaincus. Si, pour chaque nouvel espace que nous créons, nous nous contentons d’une réplique du précédent, dans maximum cinq ans, notre concept sera à bout de souffle. Nous souhaitons simplifier la mobilité urbaine tout en proposant, d’ici quelques années, une trentaine d’adresses, histoire d’offrir aux Bruxellois et aux Wallons des bureaux partagés à 20 minutes de chez eux, mais aussi de donner la possibilité à nos collaborateurs de suggérer des designers et artistes (peintres, musiciens…) dont l’univers est susceptible de compléter le nôtre, voire de le bousculer.

Et ce, dans le respect des particularités locales.
Silversquare veut plus que jamais se positionner comme un acteur clé du tissu économique et social d’une ville ou d’une région. Il nous semble en effet plus cohérent de confier à un designer du cru le soin d’habiller un espace. Récemment, nous avons d’ailleurs choisi le liègeois Jean Paul Lespagnard pour plancher sur les bureaux Silversquare de Liège qui devraient ouvrir d’ici 2022. Inspiré par ses nombreux voyages, son univers très fantasque résume bien l’audace et l’esprit d’ouverture dont font preuve les talents belges avec lesquels nous collaborons. 

Interview de Marie Honnay

Silversquare Bailli

Silversquare Bailli_Studio Krjst

Silversquare Bailli_Studio Krjst

Jean-Paul Lespagnard

Silversquare Triomphe_Lionel Jadot

Silversquare Triomphe_Lionel Jadot

Silversquare Triomphe_Lionel Jadot

Plus d'infos

silvesquare.eu



En collaboration avec

WBDM s'associe à TLmagazine pour promouvoir et diffuser la créativité et le talent belges à l'international. Pour découvrir plus d'articles sur la créativité belge, rendez-vous sur TL Magazine.